Loading...

Toujours plus haut, toujours plus grand

Reconnu pour ses réalisations écologiques de grande envergure, Norman Foster vient de recevoir le titre de docteur honoris causa

Chevalier d’honneur anobli par la Reine en 1990, l’architecte britannique a reçu le titre de docteur honoris causa par l’Université polytechnique de Madrid, le 24 janvier dernier.

Précurseur des gratte-ciel «flexibles», Norman Foster érige le premier bâtiment intégrant des espaces pour les ordinateurs (IBM Pilot Head Office Cosham) dans les années 60 et 70. A cette époque, son engagement écologique se traduit par la réalisation de Creek Vean Hous, villa de 350 m2 pourvue d’un toit-jardin et du siège social de Willis Faber & Dumas (Ipswich) revêtu de panneaux en verre suspendus.

L’énergie du système conditionné du Hongkong et Shanghai Bank Corporation (47 étages) construit en 1986 est obtenue grâce au pompage de l’eau de mer. De plus, un jeu de miroirs redirige la lumière au sein du bâtiment. En 1997, l’architecte bâtit la première tour écologique d’Europe, Commerzbank à Francfort, pourvue de 53 étages.

Stratégie globale
Lors de la cérémonie de remise intitulée «la constance et le changement», Lord Foster a mis en avant l’impact positif de stratégie globale lors de la conception d’infrastructures en milieu urbain. «L’un ne va pas sans l’autre. J’ai moi-même été encouragé durant mes études à développer cette relation indissociable entre l’architecture, les transports et l’urbanisme. Par ailleurs, nous devons tirer des leçons de nos pairs, notamment de Chine où les industries de haute technologie se développent et où le marché des énergies renouvelables est en pleine croissance», a-t-il précisé. Son projet futur d’aéroport estuaire «Tamise Hub» à Londres en témoigne.

Parmi les grandes œuvres de Norman Foster, on salue notamment l’ingéniosité avec laquelle il a construit le Palais du Reichstag (parlement allemand) à Berlin, l’aéroport international Chak Lak Kok à Hong Kong, Hearst Tower à New York, Swiss Re HQ (30 St Mary Axe) à Londres, le viaduc de Millau en France, Masdar City à Abu Dhabi ou la tour 2 World Trade Center, en collaboration avec Fumihiko Maki et Jean Nouvel.

Un parcours sans faute
Norman Foster est né en 1935 à Manchester au Royaume-Uni. Il sort diplôme en poche de la Manchester University School of Architecture et reçoit une bourse pour poursuivre ses études d’urbanisme à l’Université Yale de New Haven jusqu’en 1963. Il cofonde Team 4 avec Richard Rogers à qui l’on doit notamment la réalisation du centre Georges Pompidou à Paris, Gorgie Wolton et Wendy Cheeseman Foster son épouse, jusqu’à la création de Foster Associates à Londres en 1967.

Aujourd’hui, Foster + Partners est regroupé dans cinq pôles internationaux. Le départements design réalise du mobilier destiné aux espaces publics, comme le système d’assise pour zones d’attente Airline (Editions Vitra). Des collections permanentes sont à découvrir au Museum of Modern Art à New York et au Centre Georges Pompidou à Paris.


Mary-Luce Boand Colombini


LE BUREAU

Bureau: Foster + Partners
Localisation: Londres, New-York, Madrid, Moscou, Abu Dhabi
Employés: Plus de 500 collaborateurs (Senior partners, design groups, partenaires et associés)
Existe depuis: 1967 sous le nom de Foster Associates
Réalisations en Suisse: logements Chesa Futura, 2004, co-architectes Kuchel et Le Muressan, 2007 à St-Moritz, extension Grand Hôtel Dolder à Zuerich en 2008, co-architectes Itten + Brechbuehl AG
www.fosterandpartners.com

 

LES REALISATIONS


Logements Chesa Futura, St-Moritz, 2004,
co-architectes Kuchel. LDD

 


2 World Trade Center avec Fumihiko Maki
et Jean Nouvel, 2006.
LDD

 


Swiss Re HQ, 30 St Mary Axe Londres 2004. LDD